On passe tous une période assez étrange depuis le début de cette épisode de Covid-19. Les affaires ont repris pour quelques commerces de proximité. D’autres entreprises elles tentent de sauver leur business – tous sont à pied d’œuvre.

Certains parlent de crise, qu’elle soit économique ou sociale. D’autres parlent de catastrophe ou d’opportunité (si si il y en a*) et puis ils y a ceux qui sont bien trop occupés pour se poser des questions.

Après 5 mois à limiter mes déplacements, à prendre des nouvelles des clients, à faire attention à éviter la foule, à conseiller des inquiets, à laver mes masques, à tenter de reprendre un rythme apaisé, à proposer des solutions pour continuer d’avancer, voilà ce que j’ai pu constater…

1- Les habitudes de consommation ont changé.

leçon apprise pendant épidémie covidSi les français aimaient aller au marché ou au supermarché et papoter dans les rayons, ils ont dû un peu changer leur façon d’agir. Masque et peur obligent, il est moins facile d’avoir le ton léger avec des connaissances croisées au hasard. La tension se lit aussi sur le visage des commerçants qui en plus de devoir adapter leur point de vente doivent faire face à la baisse de chiffres d’affaires.

Le e-commerce a été une solution sanitaire efficace pour celles et ceux qui ont pu faire leurs courses de chez eux. Les Drives des supermarchés n’ont pas désempli et la livraison a domicile a connu une embellie sans égale.

Les commerçants de proximité qui avaient un projet de click n collect (commander en ligne et retirer en magasin) ont mis à profit le temps du confinement pour le mettre en place. Ce faisant, ils ont pu limiter la casse en générant du chiffres d’affaires malgré la sinistrose ambiante.

Quelques chiffres-clés du e-commerce à retenir pour le deuxième trimestre 2020.

Du chiffre d’affaires du secteur au bilan des transactions en ligne en passant par le panier moyen des internautes français, voici les 10 chiffres-clés du e-commerce à retenir pour le 2e trimestre :

  1. Croissance du e-commerce au T2 2020 : +5,3 % vs +12,1% au T2 2019,
  2. Répartition des ventes de produits et services : 57 % du chiffres global pour la vente de produits contre 44 % en moyenne sur 2019,
  3. Panier moyen : 63,6 € (+6,8 % vs T2 2019),
  4. Plus de 202 000 sites marchands recensés, soit 11 000 de plus sur 1 an,
  5. Achats en ligne auprès des enseignes magasins : + 83 %,
  6. Ventes de voyages en ligne : -75 %,
  7. Ventes sur mobile (smartphones et tablettes numériques) à partir de sites et d’applications : -0,3 %.

Source : BDM.

Les usages ont bougé aussi : l’ordinateur étant aussi utilisé à la maison pour travailler. Il a pris le pas sur la tablette et le smartphone pour les achats en ligne.

2- Les clients ont besoin d’être rassurés.

Vivre au quotidien dans la peur, ça n’est bon pour personne. Nous le savons de façon individuelle, mais notre rôle de professionnel ajoute aussi un autre enjeu : rassurer pour fidéliser et faire revenir les clients.

Ces temps difficiles offrent une grande opportunité de créer des liens sociaux et d’autres moyens de se rapprocher des gens et de les aider. Le sentiment d’être “dans le même bateau” déclenche d’intéressantes façons de se rapprocher. Il est temps de remettre un peu d’humanité dans nos échanges – même si je sais que vous chers lecteurs, vous êtes des perles.  😉

comment rassurer pendant covid

Les consommateurs vous aiment, on le sait car il existe des petites initiatives locales pour établir des liens et aider les personnes qui en ont besoin et soutenir les commerçants du coin. On voit fleurir les affiches et les messages sur les réseaux sociaux pour inciter les clients à faire leurs achats chez les commerces locaux. Profitez de cette dynamique et utilisez ces médias!

Restez présents sur les réseaux sociaux, pas seulement pour vendre vos produits, mais pour rappeler que vous faites aussi partie du quotidien de vos clients. Rappelez leur que vous êtes à leurs côtés et qu’ensemble vous continuez d’avancer.

3- S’adapter est une nécessité.

adapter sa communication après Covid 19

Il est temps de faire évoluer votre Com!

Les réfractaires aux réseaux sociaux et autres solutions en ligne ont pris de front leur absence sur internet. Aïe.

Sans pour autant avoir un site internet, il est nécessaire que les usagers, les clients puissent vous retrouver sur le web.

Il existe plusieurs solutions, gratuites, qui vous assurent une présence en ligne et qui permettent à vos clients de vous joindre :

  • les réseaux sociaux
  • votre profil Google My Business
  • les annuaires locaux, sur lesquels vous pouvez publier vos horaires
  • votre newsletter
  • les sites d’avis…

Oui, je sais, le changement c’est chiant fastidieux, mais il est temps d’entrer dans l’ère moderne. Si vous avez besoin d’aide pour y arriver, je suis là !

4- Rester positif c’est plus qu’une simple idée.

rester positif pendant CovidOui, on en a TOUS MARRE DE CE PUT### DE MASQUE et de cette période trouble. On est tous d’accord sur le sujet. Ça nous fait des points communs ok.

Même si râler est un peu l’art de vivre à la française, on peut aussi se décrisper et avancer avec un peu de bonne volonté (et parce que personne n’aime vraiment entendre les gens râler).

Des idées à mettre en place pour retrouver un peu la voie de la sérénité :

  • si la période est (un peu trop) calme, profitez en pour publier sur les réseaux sociaux, faites vous entendre et rappelez à votre communauté que vous êtes toujours là.
  • Écrivez sur votre blog, c’est bon pour le référencement naturel et vous avez sûrement des actualités à diffuser.
  • Mettez vous au numérique ! Faites apparaître (enfin) votre commerce sur internet. Je peux vous former sur la rédaction web ou sur les réseaux sociaux vous accompagner pour publier vos nouveautés. Vous n’êtes pas seul. A Saint-Étienne et ses environs, je reste une rédactrice au service des commerçants et des entreprises – et j’aime ça !

Sachez-le, certains profitent de cette période pour prendre de nouvelles habitudes, je les ai vu en action. Alors vous pouvez toujours rester râler dans votre coin, soit, mais mettez plutôt cette énergie à construire votre nouvelle stratégie de communication. Allez chiche, on s’y met ensemble!

 

 

* Différentes façons de voir les opportunités.

Opportunité de changer d’alimentation.

Opportunité de changer de façon de travailler.

Vanessa Sorze